Actualités Articles

NOAM CHOMSKY REJOINT L’APPEL INTERNATIONAL POUR UNE PROCEDURE EQUITABLE POUR TARIQ RAMADAN

NOAM CHOMSKY, AMINATA TRAORÉ ET L’ANCIEN ARCHEVÊQUE DE CANTERBURY ROWEN WILLIAMS REJOIGNENT L’APPEL INTERNATIONAL POUR UNE PROCEDURE EQUITABLE POUR TARIQ RAMADAN

Existe-t-il une forme de justice pour les musulmans en France et une autre pour tous les autres ?”

(23 Juillet 2018) En juin dernier, une “Lettre ouverte” internationale publiée a appelé les autorités françaises à accorder au Professeur Tariq Ramadan ses droits humains et civils les plus élémentaires.

De nouveaux signataires du monde entier se sont joints à cet appel, dont l’éminent linguiste Noam Chomsky, l’ancien Archevêque de Canterbury Rowan Williams, l’historienne Joan W. Scott, l’ancienne ministre malienne de la culture  Aminata Traoré, Leila Ahmed de l’université d’Harvard, le journaliste et essayiste Michel Warshawski de Jérusalem, et de la Suisse, Jean Ziegler, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies, ainsi qu’Erica Deuber Ziegler, historienne.

Les nouveaux signataires du texte, incluent notamment de France les juristes Géraud de la Pradelle et Monique Chemillier-Gendreau, ainsi que Michèle Sibony, membre de l’UJFP et Françoise Duthu ancienne députée européenne.

La lettre réclame le droit du professeur Ramadan à la présomption d’innocence, à une procédure judiciaire équitable ainsi qu’à un traitement juste de la part du système judiciaire français qui a traité de manière largement différente les accusés de crimes quasi identiques.

L’Appel souligne à cet égard, outre un isolement durablement infligé, le fait que “M. Ramadan souffre de sclérose en plaques et de complications neurologiques” et qu’il “ne bénéficie toujours pas d’un traitement médical approprié” (lire le point sur l’enquête établi par Alain Gabon https://www.change.org/p/lib%C3%A9reztariq-ramadan-free-tariq-ramadan/u/22928940).

Cette « Lettre ouverte » avait recueilli des premiers signataires à l’échelle internationale parmi lesquels figuraient : l’auteure britannique Karen Armstrong; le philosophe canadien Charles Taylor; le cinéaste britannique Ken Loach; Dr. Amina Wadud de Berkeley; le journaliste britannique Peter Oborne; le professeur John Esposito de l’université de Georgetown et le théologien Hamza Yusuf. Voir la liste complète ci-dessous.

Malgré la présence à la fois d’une préséance juridique (accusés dans des affaires similaires) et de graves problèmes de santé (fondés sur des évaluations médicales) justifiant la libération sous caution du Pr. Ramadan, il est toujours détenu en détention provisoire dans les conditions les plus difficiles. En conséquence, sa santé se détériore rapidement avec la perte fréquente de sensations dans ses membres, les déplacements d’urgence à l’hôpital, et le recours à un fauteuil roulant.

Lire la suite

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like